Distinctions genrées et identités discursives dans la généricité du discours d’investiture: le cas de Kirchner, Roussef et Sirleaf

  • Dorgelès Houessou Université Félix Houphouët Boigny d’Abidjan-Cocody
Palavras-chave: Genre, Femme et pouvoir, Discours d’investiture, Ethos de féminité, Argument de genre

Resumo

L’arrière plan théorique de cette communication est l’analyse du discours. Le but visé est d’interroger sur un double plan méthodologique et notionnel les rapports entre les modalités formelles des distinctions genrées en sciences du langage et le genre spécifique du discours d’investiture en tant que discours politique de légitimation. Montrer les procédés de mise en œuvre discursive de la masculinité et de la féminité comme posture revient, dans un tel contexte de passation/réception du pouvoir politique, à relever les mécanismes par lesquels des identités génériques projettent un parcours ethotique en fonction des attentes sociologiques (mythes et stéréotypes) liées aux schèmes identitaires concernés. Il en est ainsi parce que les conditions de la construction de l’image de l’orateur résident dans la perception doxique préexistante au discours et simultanément dans l’acte de langage en tant que composante subjective élémentaire de celui-ci.

Publicado
2019-08-31
Seção
Artigos Inéditos